Des coquettes pas (trop) bêtes

07 novembre 2011

Râlons enfants de la mod'ri-i-e, le moment d'se plaindre est arrivé !

Mes chères compatriotes... Mes...heu... chères compatriotes

 

Aujourd'hui, il est temps de ne plus nous laisser faire. En cette période difficile, nous ne devons plus accepter que l'on nous marche sur les pieds. Le grand capitalisme est roi ; qu'il soit guillotiné !

Nous, pauvres brebis égarées, ne cherchant qu'à faire fonctionner l'économie en multipliant les achats chez H&M et chez de petits  créateurs français qui vendent leurs tops en coton plus de 100 euros, nous qui faisons tout pour faire repartir cette économie en berne à coup de razzias chez Sephora, il est temps de faire entendre nos voix ! Gardons nos sous, soyons économes, soyons responsables ( sauf si on estime que vivre en Valentine Gauthier dans un carton peut suffire à notre bonheur, cela va de soi ) !

 

Bon, en tout cas, moi, je n'achèterai plus Topshop (mon avis est beaucoup moins définitif pour Claudie, Zara et consorts) . Je suis remontée contre eux bien comme il faut et si j'assumais mon âge, je dirais, remontée comme un coucou. J'ai voulu compter sur ma bonne étoile (c'est pas comme si elle m'avait lâchée entre mes 12 et 13 ans) et commander chez eux faisant fi des remarques négatives lues de ci delà. La qualité est pas terrible ? Peu m'importe ! Le service client est bidon ? Allons donc ! Le retour est payant ? Ça me fait une belle jambe !

Donc, j'ai commandé (faut dire qu'à mes nombreuses obsessions, s'ajoute celle du manteau en fourrure qui laisserait voir que j'ai la taille mannequin (en largeur, hein. Enfin, presque. Si je faisais 1m80 avec ma largeur, j'aurai la taille mannequin quoi).

Bon trop rien à redire sur l'article reçu pour être honnête. Les commentaires étaient positifs. No soucy (Ophélie, sors de ce corps. Si vous ne connaissez pas Ophélie, ayez l'obligeance de ne pas le faire remarquer. Merci ô toi lectrice qui auras la gentillesse de me ménager). Sauf que bon, dépassant de peu Mimi Mathy, n'étant pas très grande, la chose est trop longue. Dommage car pour un coup, ce genre d'article ne me faisait pas une carrure d'orang-outan. Soit, j'accepte la sentence et me décide à renvoyer le manteau. C'est payant, tant pis pour moi, j'ai pris le risque. Je fais ma démarche sur le net et au moment de remplir l'adresse pour le renvoi : mayday mayday, on a un problème. Je ne l'ai pas. Le site précise que si l'adresse ne figure nulle part, il faut les contacter.

De mon plus bel anglais que je n'ai pas causé depuis deux ans (et c'était à des ce1) (mais bon, quand même qu'on me comprenait) (je fais exprès de mal causer des fois) (je tenais à préciser), je leur demande à quelle adresse je peux renvoyer mon coat (j'vous avais dit que je gérais l'anglais) depuis la France. Bien les filles, c'était il y a deux semaines et je n'ai toujours pas de réponse.

Résultat --> j'ai un manteau que je ne peux pas porter sans avoir l'air ridicule,  je n'aurai jamais cette satanée adresse et si un jour ils daignent me l'envoyer, le délai sera dépassé !

Et comme je ne perds pas le nord suis pragmatique, je le propose quand même ici, des fois que ça intéresse quelqu'une.

 

topshopAcheté 140€, faites une proposition s'il vous intéresse !

 

Sinon, plus qu'à voir si une couturière accepte de me le raccourcir ( j'ai lu que c'était faisable mais j'ai comme un doute).

 

Bref, Topshop, t'as bien déconné sur ce coup-là et tu as perdu une cliente qui touchera bientôt le rsa, donc tu t'en fous, mais quand même.

 

Topshop est mort dans mon coeur, vive Asos  (comme ça je bafoue tout mon discours anticonsumériste ?) !

 

Et vous des déceptions avec un e-shop ? (je cracherai sur un autre prochainement d'ailleurs, mais qui n'a pas l'envergure de celui-ci)

Que l'espace des commentaires servent de cahier de doléances (entendons-nous bien, personne ne les prendra en compte mais ça soulage) !

Posté par La coquette à 19:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Coucou, Je comprends que tu ne sois pas contente. A ce prix-là quand même, il devrait y avoir un service après-vente. En bref, c'est du vol ! Tu peux peut-être le mettre en vente sur ebay aux enchères, tu serais peut-être quasiment remboursée. Je vends mes bijoux sur dawanda : tu as le lien sur mon blog. Parles-en autour de toi, j'ai besoin de me faire connaître. Bisous. Manue

    Posté par Des petites main, 08 novembre 2011 à 17:17
  • C'est vrai que c'est ragent! Pour la longueur je pense effectivement qu'un couturière peut faire des miracles.
    Alors à mon tour de me plaindre. Je commande beaucoup chez La Redoute. Une fois j'ai acheté une combinaison pour mon fils chez eux, deux mois plus tard je reçois un courrier de leur part m'informant que mon enfant court un grand danger car les boutons ne sont pas conformes et me demande de renvoyer via un relais la fameuse combinaison. Je recevrais bien évidemment un chèque de remboursement après le renvoi du colis. Ni une ni deux, très disciplinée, je fais ce que l'on me demande. Le seul problème c'est que pour avoir le remboursement j'ai dû passer en mode harceleuse et j'ai dû téléphoner au moins 5 fois (ça m'a couté plus cher en téléphone) pour l'avoir mon remboursement. Voilà mon histoire déception de e-shop.

    Posté par Sandrine, 09 novembre 2011 à 14:48

Poster un commentaire